MON 1er SEMI-MARATHON (de Lyon) - 20 septembre 2009

Publié le par Fantomette à vélo

Ca y est, le jour J à la fois tant attendu et redouté est arrivé .  C'est le jour du Semi-Marathon de Lyon, qui fait 21,1 km et l'objectif est de le faire en moins de 2h30.  Mon plus long parcours "officiel" jusqu'à présent est de 10 km (Jogg'Iles 2008), ce qui est peu.  Cri-cri a prévu de me mener au bout de cette épreuve, sachant que cela ralentira forcément son score.  Pour lui, il s'agira de son 3ème Semi-Marathon de Lyon.  Comme il dit "il va faire son Valex", c'est-à-dire qu'il va essayer dans ce cas précis de m'aider à réaliser quelque chose qui semble pour l'instant inaccessible.

Je me lève à 4h45 pour avoir le temps de déjeuner tranquillement et être prête pour 7h.  Comble du moment qui est déjà assez stressant en lui-même, j'ouvre la fenêtre et entends un bruit bizarre dehors : IL PLEUT  alors que Météo Farce et d'autres avaient annoncé une matinée moitié soleil/moitié nuages et la pluie pour l'après-midi seulement.  Je préviens Cri-cri par e-mail, et il me répond que chez lui il ne pleut pas.  Je me dis que c'est juste une averse et essaye de ne plus y penser ...

Hier, Cri-cri et moi sommes allés chercher nos dossards ensemble en début d'après-midi, il faisait beau et chaud et cela nous a permis de repérer les points importants du "Village du Semi-Marathon" qui est composé de tentes, chapiteaux et podium divers.  On nous a aussi remis un tee-shirt du semi-marathon de Lyon que je trouve très joli mais que je n'ai pas porté pour la course car il est en coton.

Le petit déjeuner passe bien et Cri-cri passe me prendre à 7h.  Nous nous garons près de l'INSA que Cri-cri connaît par coeur pour y avoir étudié pendant 5 ans et marchons vers la Porte Stalingrad du Parc de la Tête d'Or.  Il fait nuit noire  pas du tout froid, mais il pleut toujours.

Nous marchons dans le Parc et courons doucement pour nous échauffer, il reste 2h30 avant le départ.  Le temps passe vite et après avoir laissé nos sacs à dos à la consigne, nous nous placons avec le reste des coureurs sur la piste du départ.  Curieusement, moi qui était très stressée toute la semaine, je me sens étonnamment sereine et ai hâte de prendre le départ.  Il pleut toujours et j'ai les chaussettes trempées déjà avant le départ .

Nathalie est venue avec son amoureux et a prévu de nous prendre en photos et de nous filmer à plusieurs endroits sur le parcours.  Mais nous courons tellement vite que la première photo est un peu floue ... Je suis donc en rouge (maillot ATSCAF) et Cri-cri en orange près du grand portail doré.



En voyant cette photo, je comprends qu'il est très difficile de prendre des joggers en mouvement et plusieurs photos seront floues quand elles sont prises d'assez près.  Nous sortons ensuite du Parc de la Tête d'Or et descendons le long de la Cité Internationale. Ensuite nous remontons vers Feyssine où se trouve le premier ravito.  Il y a des petites bouteilles d'eau sur les tables (et aussi par terre, de tous les côtés), des portions de bananes, oranges, et des barres chocolatées.  J'ai du mal à boire en courant et aussi à manger, ce n'est pas évident.  Cri-cri constate que nous mettons 6,05 min/km.  Nous remontons le long de l'INSA puis redescendons ver le Pont Lafayette en courant sur le quais du Rhône au bord de l'eau.  C'est amusant de voir Lyon sous cet angle.



Cri-cri constate que nous avons fait les 10 premiers km en 1h01.  C'est après le 2ème ravito que je commence à avoir un peu mal aux jambes et machinalement je me mets à courir moins vite, Cri-Cri s'en aperçoit et me conseille d'avaler un gel un peu plus loin.  Je me dis qu'il reste encore autant à faire et me demande bien ce que cela va pouvoir donner .  Il faut dire qu'à cet endroit-là, je ne sais toujours pas si je serai capable d'aller jusqu'au bout.  Je redoute d'attraper une crampe dans les jambes ou de glisser sur le sol mouillé et de me blesser bêtement.  Nous verrons d'ailleurs plusieurs dames arrêtées sur le côté qui se sont fait mal à une jambe.



Il pleut toujours, une espèce de bruine pas désagréable finalement car elle nous rafraîchit au fur et à mesure.  D'ailleurs sur tout le parcours, je n'aurai même pas transpiré.



Je suis contente d'arriver au 3ème ravito et la bouteille d'eau est toujours la bienvenue.  Quand nous entrons à nouveau dans le Parc de la Tête d'Or, il reste en gros 4 km.  Là j'ai de plus en plus mal aux jambes mais ce qui me gêne le plus c'est une douleur qui ressemble à celle d'un point, mais comme une barre en travers de mon abdomen.  Je mets en route le "pilote automatique", les 3 derniers kilomètres seront vraiment les plus difficiles.  Néanmoins, nous doublons pas mal de monde, certains se traînent littéralement et arrivent à peine à lever les jambes et on entend un raclement de leur basket sur le goudron à chaque foulée.

La dernière photo prise


Il n'empêche que sur les 500 derniers mètres, nous doublerons des dizaines de concurrents.  Beaucoup de gens sont sur les bordures et nous encouragent.  Cri-cri propose de "sprinter" sur la fin et je me demande bien où je vais pouvoir en trouver l'énergie ; ce sera donc juste une petite accélération de fin de parcours.

Au bout de 2h10 à notre chrono, nous passons la ligne d'arrivée. Hourrah ! Nous sommes vraiment très contents tous les deux : nous sommes allés au bout, ensemble, comme une équipe : MISSION ACCOMPLIE.

Alors UN GRAND MERCI A CRI-CRI de m'avoir acompagnée dans mon 1er Semi-Marathon.  Il est drôlement cool Cri-cri, patient et toujours optimiste.  Prochaine étape ensemble donc : les 9 Clochers, puis la Val-Lyonnaise, la reconnaissance de la Sainté-Lyon et les Jogg'Iles avant d'aborder la Sainté Lyon EN RELAIS à 2 !!!

Et là, il se met à pleuvoir des trombes d'eau glaciale.  Nous retrouvons Nathalie bien mouillée malgré son parapluie, et encombrée avec sa trottinette et je la félicite d'avoir passé sa matinée à nous prendre en photos et à nous filmer aussi, quel dévouement !

Nous récupérons nos sacs aux consignes et annonçons la bonne nouvelle à nos conjoints par téléphone portable.  Impossible de faire de nouvelles photos à l'arrivée, c'est vraiment dommage, mais il pleut très fort et nous pataugeons dans la boue, alors nous décidons de rentrer.

Au total, 2h10 pour 21,1 km, je pense que c'est pas mal pour un premier semi avec le peu d'entraînement que j'avais en course à pied puisque j'ai surtout roulé à vélo cette année.

Et voici un lien vers une petite vidéo-souvenir



Et voici un lien vers le blog de Cri-cri sur ce même périple :

Compte-rendu de Cri-cri


Publié dans Course à pied

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JB Helliot 03/10/2009 04:29


A l'époque où je faisais des courses de vélo, 80 à90, nous faisions de la gym et du cross l'hiver. J'ai fait aussi des semi et des marathons, puis les 75 km de Limoges. Puis un jour que
j'accompagnais un vrai coureur à P à Milhau, il s'est tordu la cheville en allant prendre son dossard, j'ai couru à sa place. Mais à chaque fois que j'ai fait plus long qu'un marathon, je mettais
trop longtemps à m'en remettre. Je perdais au moins un ongle du gros orteil. Puis ce fut la constatation d'un affaissement partiel de la voûte plantaire. J'ai arrêté la CAP sur route.
BON VENTOUX   


JB Helliot 02/10/2009 19:52


BRAVO, je ne savais pas que tu faisais autant de course à pieds. 
Dans votre club ça marche fort.
BON VENTOUX à tous. 

 


Fantomette à vélo 02/10/2009 23:08


Merci Jacky. Eh oui, c'est Cri-cri bien sûr qui m'a entraînée dans ce nouveau délire et on s'amuse bien.  En plus,
au bout d'un certain temps, si on ne peut pas courir, on ne se sent pas bien, du coup plus on court, plus on a envie de courir, et plus on se sent en forme au final . C'est vrai qu'il y a beaucoup de personnes énergiques dans notre Club et ça c'est vraiment bien.


Cedric 30/09/2009 11:37


Bonjour,
Je me permets de vous remercier pour ce compte rendu sur lequel je suis tombé un peu par hasard (requête google avec "blog semi marathon").

Je prépare actuellement ce type d'épreuve et je recherche le maximum d'infos sur cette distance et l'appréciation de chacun m'est très précieuse car je suis un grand débutant

Merci et excellente continuation à vous (impressionant vos kilomètrages en passant...) !


Fantomette à vélo 02/10/2009 23:03


Bonsoir Cédric,
Merci beaucoup pour votre message.  Moi aussi j'aime bien consulter les blogs de sportifs en course à pied, on y trouve un tas d'idées et de réflexions intéressantes qui aident à
progresser.
J'ai regardé votre blog qui est bien sympathique.  Continuez et bonne chance pour Odysséa dimanche .


Fantomette 25/09/2009 20:49


C'est vrai. Merci Thierry.
Maintenant, l'objectif pour mon prochain semi est: moins de 2 heures !


Thierry 25/09/2009 20:33


Toutes mes félicitations. Encore un objectif que tu t'étais fixé et que tu as rempli. Bravo.