LE COL DE FANTOMETTE SANS PASSER LE PETIT PLATEAU ! 26 septembre 2009

Publié le par Fantomette à vélo

Samedi 26 septembre - Après une semaine un peu pénible ponctuée d'une pharyngite sournoise et de boyaux en folie  qui m'ont clouée au lit malgré moi une journée entière, je décide de ne pas aller à la sortie-club qui est un peu loin et m'obligerait à me lever vraiment très tôt : je n'en ai pas l'énergie aujourd'hui.  Je pars vers midi faire un petit tour du côté du Col de Fantomette pour voir un peu où j'en suis après 2 semaines passées sans faire de vélo en raison du semi-marathon.  J'ai les jambes un peu flageolantes et il me faudra quelques kilomètres avant de me sentir vraiment à l'aise perchée sur ma selle.

Je pars donc en direction de Parilly et y aperçois Gérard M. qui est avec ses potes de vélo.  Je longe ensuite RVI Trucks, site mythique dans notre agglomération.


J'en profite pour travailler un peu la "technique" étant seule pour une sortie courte.  Bruno m'a conseillé d'éviter de passer le petit plateau pour progresser, je vais donc essayer de mettre cela en pratique aujourd'hui.

Je suis surprise de monter la petite côte entre St Symphorien d'Ozon et Simandres sur le plateau moyen, c'est dur vers la fin mais je tiens le coup.  Ca me fait plaisir.  Après, je commence à m'inquiéter pour la montée au Col de Fantomette car la faire sur le plateau moyen me paraît totalement irréaliste, je n'y suis jamais arrivée d'ailleurs c'est pour ça que je ne suis pas convaincue ...  Je passe ensuite à Marennes dont l'entrée est bien fleurie.  Par contre, la route juste après est en travaux avec des trous et des tuyaux qui sortent de tous les côtés, mais on peut quand même traverser le village.


A la sortie de Marennes, j'arrive à la bifurcation où il faut tourner à droite pour monter au Col de Fantomette et HORREUR !!!!     La route est recouverte de graviers et il y a des panneaux triangulaires annonçant "GRAVILLONS".  Je roule donc où je peux, vues les quantités déversées (merci la DDE - vous pensez à quoi quand vous faites ça, non mais vraiment ????!!!! , c'est carrément stupide, inutile et dangereux  ).  J'évite donc à nouveau de passer le petit plateau mais ai de gros doutes ... Du coup, je suis surprise par ma forme et me rends compte que je monte entre 13 et 15 km/h, je n'en reviens pas .  Il paraît que les très bons cyclos le montent sur la plaque ..., n'est-ce-pas Cri-cri ?  A un moment, une grosse camionnette verte du style J9 ne peut pas s'empêcher de me doubler dans un virage où il n'y a aucune visibilité et évidemment une voiture arrive en face. La camionnette me fait une belle queue de poisson en se rabattant et son arrière frôle ma roue avant.   Encore un peu, et je finissais plantée dans 5 cm d'épaisseur de gravier sur le bord.  Une foule d'insultes me viennent à l'esprit ,mais je me ravise car j'ai lu que plusieurs cyclistes solitaires se sont fait rouer de coups pour avoir tempesté contre des automobilistes dangereux et peu scrupuleux, et je n'ai pas envie de ça. 

Finalement, ce col me paraît même facile et j'arrive en haut à 15 km/h et sans avoir passé le petit plateau,  c'est curieux quand même mais je suis super contente .

La photo champêtre inévitable ...




Vu l'état de la route, je ne veux surtout pas redescendre par ce côté et me dirige sur Villette de Vienne .  Ensuite je passe à Luzinay où le centre est en plein travaux, je prends donc la déviation indiquée et monte.  Il y a des travaux partout, comme dans Lyon.  Je roule sur le chemin de Missy, puis file sur Chaponnay.

Je repasse ensuite à Simandres en prenant une petite route et découvre cette jolie chapelle un peu "cachée" ... Je trouve qu'elle a un certain "cachet"  , hé, hé !




























Je m'arrête pour prendre une photo du paysage au-dessus de St Symphorien d'Ozon.  Il fait très beau mais il règne une certaine humidité légèrement brumeuse











Paysage d'automne dans l'est lyonnais















Retour classique par Corbas, Vénissieux et puis le parc de Parilly où je fais un dernier tour de stade (mais il commence à y avoir des gosses de tous les côtés dont les parents ne s'occupent pas), alors je rentre à la maison.


Au total, 64 km pour 430 m de dénivelé.

Alors maintenant que je sais que je suis capable de faire le Col de Fantomette sans passer le petit plateau, cela veut dire que je suis plus musclée, donc c'est bon signe .  Peut-être que la course à pied a aussi contribué à me muscler les cuisses ? C'était ma 8ème montée au Col de Fantomette depuis le 1er janvier.

Publié dans Cyclotourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

velorandonature 02/10/2009 07:12


Les tournesols n'étaient plus très photogénique au col de Bel-Air ..

Van Gogh ne les aurait jamais peint dans cette état je pense 

vélorandonature


Fantomette à vélo 02/10/2009 23:16


Tout à fait exact . Et c'est justement en voyant comment des tournesols peuvent devenir tout rabougris et secs qu'on
les apprécie encore plus lorsqu'ils sont en pleine floraison.


Gerard 28/09/2009 23:50


Le col de Fantomette sur la plaque !!
Même les tournesols n'en reviennent pas.
Ils baissent la tête de stupeur ou d'admiration.
Bravo pour cette sortie.


Fantomette à vélo 29/09/2009 22:15


Merci Gérard et pauvres tournesols !
Je vais quand même reconfirmer cela en y remontant samedi, histoire de m'assurer que je n'ai pas rêvé .


bruno 28/09/2009 22:38


Tu as bien raison de tout faire sur la plaque, comme dirait Petit (le coach de cricri) il n'y a que cela de vrai.
D'ailleurs la prochaine fois que tu montes le ventoux tu fais pareil.


Fantomette à vélo 29/09/2009 22:19


Euh Bruno, pour le Ventoux, ce n'est pas pour tout de suite, gloups.
Quant à Laurent, c'est un adepte de la plaque, ça c'est sûr !
Ce week-end, je serai fixée et remettrai un mot sur mon blog et cette fois j'observerai la position des plateaux AVANT de monter ...


Fantomette 27/09/2009 21:06


Sacré Cri-cri ! Mais tu sais bien qu'il faut s'attendre à tout avec Fantomette !


cricri 27/09/2009 20:40


bon sang, moi j'ai fait exprès de monter sur le grand plateau...

Quand je vois ça je me méfie pour la prochaine sortie course à pieds où elle me dira qu'elle avait le frein à mains bloqués toutes la sortie, mais sans s'en apercevoir