BRM 200 km ASPTT – 204 km – 3.200 m de dénivelé – 17 avril 2010

Publié le par Fantomette à vélo

 

 

 

 

Lever vers 4h30 du matin pour ma part pour être bien prête à l'heure car aujourd’hui nous sommes plusieurs du Club à nous lancer sur le Brevet 200 km de l’ASPTT, soit dit en passant, brevet qualificatif pour le Paris/Brest/Paris 2011 .

 

C’est mon 2ème Brevet de 200 km, l’an dernier je l’avais fait avec Bernard C. et Daniel R., j’en ai gardé un excellent souvenir, d’autant plus que je ne savais pas à l’époque que j’étaiscapable d’une telle distance.  Par contre, je n'avais pas fait de CR sur mon blog (pas eu le temps)...

 

Cette année, le tracé est totalement différent et au lieu d’aller vers le Sud jusqu’en Drôme, nous partirons dans le Beaujolais, ce qui promet d’être assez bosselé.  Il paraît qu’on annonce 2.500 m  de dénivelé sur le 200, c'est déjà beaucoup.  La réalité en sera toute autre …

 

La veille, Saturnin m’a envoyé un mail pour me demander de rouler ensemble si je le voulais bien, car il ne voudrait pas rouler trop vite ce jour-là avec les "avions du Club" .  J’accepte toute contente de pouvoir rouler avec un véloce , c'est carrément un honneur, surtout sur un Brevet.


Bruno et moi arrivons à Pollionnay à 6h30 et il n’y a qu’une seule voiture sur le parking arrivée avant nous.  Il fait encore nuit noire.

 

Nous allons nous inscrire, j’aurai le numéro 1 sur mon carton jaune.  Quand nous retournons à la voiture pour préparer nos vélos, nous rencontrons Anass et Saturnin qui vont s’inscrire.  Yann arrive peu après avec son beau vélo neuf. 

 

Il fait très frais, beaucoup plus qu’à Lyon, mais nous savons qu’il fera beau tout le jour.

 

 CIMG2547--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

CIMG2548--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Pas de Fred à l’horizon , zut alors, et pourtant il nous avait appelés dans la semaine pour un départ groupé à 7 heures.

 

Nous démarrons donc peu après 7 heures.  Au bout d'environ 2 km, nous croisons Fred qui arrive en voiture.  Je lui crie "Rejoins-nous !"

 

Le soleil se lève à l’horizon, il est comme une boule orange, c’est de toute beauté.

 

La photo est floue, je l’ai prise en roulant, en fait le soleil était rond comme un ballon

 

CIMG2549--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

L’arrivée à St Bel est spectaculaire en descente, mais nous passons dans un tronçon glacial, mon compteur indique zéro degrés et Anass souffre du froid car il n’a pas de gants, Bruno a très froid aussi.  Et moi je claque des dents et ai les pieds gelés .

 

En route vers Brullioles

 

CIMG2553--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Saturnin et moi arrivons à l’Auberge de la Croix de Signy

 

CIMG2557--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Fred et moi arrivons à Violay

 

CIMG2559--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Premier ravito bienvenu à Bussières.  Il y a du thé chaud .


Nous y repasserons d’ailleurs au retour.


CIMG2562--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Fred nous raconte des trucs trop rigolos, comme d’habitude


CIMG2566--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Nous traversons la Loire en passant sur ce pont, c’est assez impressionnant

 

CIMG2567--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Joli petit pont d’un autre type à l’entrée de Pommiers


CIMG2570--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Prieuré de Pommiers


CIMG2571--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Saturnin et moi à St-Jodard que Fred connaît très bien


CIMG2577--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Jusque-là, j’ai la super forme , mal nulle part et nous avons bien roulé.  Le plus dur, ce sont les 100 derniers kms.

 

Malheureusement, Anass reçoit un coup de fil et apprend qu’il a un impératif et doit rentrer à Lyon au plus vite.  Anass part donc devant avec Saturnin qui l’avait co-voituré ce matin, ils ont rattrapé Migi et deux costauds du CT Lyon et ils sont arrivés tous ensemble vers 17h30.

 

Je suis triste de voir partir Saturnin et Anass .  Du coup, l'ambiance est un peu "cassée et bizarre" et je continue avec Bruno, Fred et 3 autres cyclos qui nous ont heureusement rejoints et sont très sympas.  On discutera beaucoup ensemble, deux d'entre eux ont fait le Paris-Brest-Paris plusieurs fois et me racontent des anecdotes.

 

La Loire


CIMG2580--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Nous passons à Pinay, Balbigny, puis à Pouilly-les-Feurs

 

CIMG2583--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Fred et un joli petit château (mais ce n'est pas le sien ).  Il y en a d'ailleurs beaucoup tout le long de notre parcours


CIMG2587--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Là j’accuse un petit coup de pompe


CIMG2589--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Eglise de Bussières


CIMG2592--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Ravito à Bussières, comme ce matin


CIMG2593--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Remontée vers Chambost-Longessaigne

 

CIMG2600--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

 

Très jolis moutons sur la route de St Clément-les-Places

 

CIMG2602--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Route en direction de St Laurent-de-Chamousset


CIMG2612--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Nous repassons au ravito de St Laurent-de-Chamousset, à noter la calèche qui passe au fond, mais il reste peu de choses à manger et que du sucré


CIMG2610--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

A l’approche de St Genis-l’Argentière

 

CIMG2614--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Nous passons à Montromant et commençons la montée au Col de la Croix-de-Part

 

Là, nous en sommes à près de 180 km et je ne suis pas sûre d’arriver au bout.  Je suis crevée et cette montée n’en finit plus.  A chaque virage, on dirait qu’on arrive au bout et la route continue …  J’ai un peu mal au ventre et aurais aimé manger du salé, je n’ai que du sucré sur moi .  Comme a dit Migi après sur le Forum "cette montée est interminable" ...

 

Enfin, l’ascension se termine et j’arrive au sommet avec Freud, euh non Fred, ce n'est rien, c'est la fatigue


CIMG2618--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

La descente vers Yzeron est glaciale, je remets mon coupe-vent, mais le paysage est magnifique


CIMG2624--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

 

Une autre petite côte nous attend entre Maison Blanche et Pollionnay avant d’arriver

 

CIMG2628--Resolution-de-l-ecran-.JPG

 

Les organisateurs nous offrent un plat chaud et des fruits, ainsi que du coca.  C’est un gros soulagement d’être arrivée au bout, ceci est ma première récompense.

 

J’ai été la première inscrite et je serai la dernière arrivée .

 

On me confirme également que je suis la seule fille qui ait fait le 200 km de l’ASPTT aujourd’hui, ce sera ma deuxième récompense.

 

J’ai mis 11h30 en tout, pauses comprises.

L’an dernier, avec Bernard et Daniel, nous avions mis 11h20 mais le parcours avait 1.000m de moins de dénivelé.

 

Après, nous apprendrons que d'autres Atscafiens ont également roulé sur les parcours plus courts mais nous ne les avons pas vu car arrivés après nous le matin et repartis avant nous le soir.

 

Au final, une très belle journée au grand air, avec des paysages superbes, et la sensation d'avoir accompli quelque chose de "grand" .

Publié dans Cyclotourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fantomette 25/04/2010 19:25



Merci Jef.  Oui, l'ambiance est extra dans notre club !


Pour ce qui est du "Col de Fantomette", c'est un copain de vélo qui a surnommé le "Col de Bel Air" comme ça, pour s'amuser , car j'y vais très souvent.  Du coup, c'est resté et on en parle souvent avec ce surnom.



jef cyclo 38 25/04/2010 12:02



Bravo pour ce 200 bornes. Pour ma part, je n'ai pas encore franchi cette distance depuis janvier. (152 km max) L'ambiance de ton club, dont Cricri est une figure, à l'air sympa.Eclaire ma
lanterne, pourquoi le col de Fantomette ?? Sportivement. A +


Jef.


 



Saturnin 22/04/2010 07:22



La montée sur Bussière était effectivement usante, presque autant que celle de la Croix de Part...


En tous cas, bravo pour ce brevet, il n'était pas facile.



Fantomette à vélo 22/04/2010 10:52



Oui, Saturnin, que de montées pas faciles.  Contente de l'avoir fait en entier ce sacré Brevet !  Les
organisateurs devaient être des cyclos quand même costauds .



Fabien 21/04/2010 22:49



Quand on voit les paysages çà n'a pas l'air si dur mais surtout très joli!


Bravo pour cette performance.



Fantomette à vélo 22/04/2010 10:50



Merci, Fabien.  C'est vrai que c'est une région magnifique surtout à cette époque de l'année où l'herbe est très verte et les arbres fruitiers au maximum de leur maturité .  C'est très reposant pour l'esprit.



Fantomette 21/04/2010 18:03



En tous cas, Cri-cri, c'est avec beaucoup d'émotions que je revois toutes ces photos.  Et même si j'ai appuyé
de toutes mes forces sur les pédales, c'est bien grâce à Bruno et à Fred que je suis arrivée au bout car ce n'était pas facile pour moi.