PETITE SORTIE PLUVIEUSE - 21 novembre 2010

Publié le par Fantomette à vélo

Hier soir, je n'ai pas nettoyé mon vélo en rentrant de la sortie-club dans l'idée d'aller rouler dimanche matin.

 

J'ai décidé d'avoir un "réveil naturel" (une fois par semaine, ce n'est pas du luxe).  Du coup, quand je suis prête, il est déjà 11 heures , gloups ! Encore hésitante, je consulte "Météo Farce" qui, contrairement à hier, ne prévoit plus de pluie mais juste un temps gris pour la journée.  Je décide donc d'aller faire un petit tour en solo.

 

J'ai 3 objectifs:

 

- Me détendre en roulant en plein air

- Prendre en photo des arbres colorés

- Atteindre la centaine supérieure en matière de kilométrage

 

Bruno est en train de préparer le repas.  Une odeur délicieuse de cuisson émane de la cuisine, mais j'ai dit que j'allais rouler, alors j'y vais .

 

Au moment où je sors de l'immeuble, je n'en crois pas mes yeux !!!  Je cligne des yeux plusieurs fois pour vérifier que je ne rêve pas, et bien non, je vois tomber des gouttes de pluie dans une grosse flaque .  Just my luck ! Alors, c'est quoi cette météo à la noix ??? Puis je me dis que Cri-cri et Brigitte roulent souvent sous la pluie et n'en sont pas morts, alors je pars.

 

Il tombe une pluie fine mais ça n'a pas l'air terrible et l'éventuelle idée d'une éclaicie me rassure.

 

J'arrive donc à Parilly qu'un grand nombre de coureurs quittent sous la pluie.  Il fait environ 9 degrés.

 

CIMG3990--1024x768-.JPG

 

Je ne pense pas sortir de Parilly au cas où la pluie deviendrait plus forte et j'ai un peu peur de crever

 

CIMG3991--1024x768-.JPG

Les arbres encore bien colorés font le régal des yeux

 

CIMG3993--1024x768-.JPG

 

 

CIMG3994--1024x768-.JPG

 

 

CIMG3995--1024x768-.JPG

 

 

Au bout d'un moment, je m'ennuie un peu à tourner en rond.  Je décide donc de sortir du Parc en direction de Corbas.  Dans une rue, je vois ce bel arbre

 

CIMG3996--1024x768-.JPG

 

A Corbas, je fais demi-tour et passe devant l'église

 

CIMG3998--1024x768-.JPG

 

 

A Vénissieux, je roule sur cette bande cyclable et trouve ce concept pas mal.  Par contre, le bande étroite supplémentaire de sécurité est largement insuffisante mais laisse un peu de marge de manoeuvre en cas d'ouverture intempestive d'une portière .

 

 

CIMG3999--1024x768-.JPG

 

Puis passage à Parilly qui s'est littéralement vidé de ses promeneurs .  Il ne reste que quelques sportifs qui courent.  Le soleil commence à faire son apparition et c'est là qu'il faudrait commencer à rouler ...

 

 

CIMG4000--1024x768-.JPG

 

Au total, 44 km, en roulant encore plus pépère qu'hier (clin d'oeil à Yann ).  Du coup, j'ai pu tout réaliser : me détendre, prendre de jolies photos et passer les 4.700 km.  Avec la sortie d'hier, un peu plus de 100 km pour le week-end, ça me convient bien !

Publié dans Cyclotourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fantomette 23/11/2010 16:19



Malin ce Bruno ! Une fois la boue séchée, je ferai partir le reste.  A quand les "lave-vélos" automatiques
?  De toute manière, à cette époque, on salit plus les vélos qu'en été je trouve.



Bruno 21/11/2010 23:15



Bienvenue sous la pluie le plus dur c'est de se décider à sortir et après c'est le même principe que quand c'est sec.


Pour le nettoyage du vélo fait comme moi attend le printemps car si tu le nettoie à fond il va pleuvoir lors de la prochaine sortie et il faudra recommencer


J'enleve juste le plus gros en rentrant et je sèche correctement la chaîne avant de la regraisser



Fantomette 21/11/2010 20:48



Oui, Jeff, ne m'en parle pas ! J'ai littéralement horreur de ça.  En plus je trouve que c'est très difficile à
nettoyer comme il faut, un vélo .



jef cyclo 38 21/11/2010 20:29



Sans oublier le fastidieux nettoyage du vélo, sur lequel on passe parfois plus de temps que sur la selle !



Fantomette 21/11/2010 20:20



Merci Jef ! Quel chanceux .  La pluie pas trop forte, je trouve que c'est supportable.  Ce que j'aime
moins, c'est le fait que ça glisse et on crève plus facilement sur terrain humide.  Le froid ne m'embête pas plus que ça à partir du moment où je suis bien couverte.  Mais les sorties
au soleil sont les meilleures , car tout paraît plus joyeux ! J'adore sentir la chaleur du soleil sur le visage et
les vêtements.