Sortie-club très fraîche – 22 janvier 2011

Publié le par Fantomette à vélo

Nous nous retrouvons un peu avant 13h à Parilly, avec le soleil et un vent du nord glacial pour notre sortie-club hebdomadaire.  Nous sommes 17 Atscafiens plus 2 « invités » : Ayou, un copain d’Eric T. et Patrice un copain de Baraque, tous deux très souriants et qui ont l'air très contents d'être venus rouler avec nous .  Ils ont des VTT/VTC avec de gros pneus.

 

Et Gérard a mis son casque !

 

CIMG4347--1024x768-.JPG

 

CIMG4348--1024x768-.JPG

 

CIMG4349--1024x768-.JPG

 

Quelle équipe ! Trouvez l'intrus ...

 

CIMG4350--1024x768-.JPG

 

CIMG4351--1024x768-.JPG

 

Schtroumpfette au premier plan, toujours bien souriante

 

CIMG4352--1024x768-.JPG

 

CIMG4353--1024x768-.JPG

 

Nous partons groupés, on tient de la place à 17 cyclos !

 

Direction Vénissieux et à Simandres, nous faisons les groupes :  6 véloces se lancent à l’assaut de Chuzelles (Bruno, Florian, Christophe L., Eric, Ayou, et Patrice). 

 

Tiens, tiens, le nom de ce restaurant fait penser à un certain cyclo qui s'appelle Raymond ...

 

CIMG4354--1024x768-.JPG

 

 

CIMG4356--1024x768-.JPG

 

 

Ce platane a un tronc « inexplicable » , en fait je ne comprends pas ce que je vois … Si quelqu'un sait, merci de dévoiler le secret de cet arbre très curieux ...

 

CIMG4357--1024x768-.JPG

 

Le reste de la troupe (dont je fais partie) va vers Marennes.  Mon compteur indique obstinément zéro degré, c'est peu.  A la sortie du village, nous tournons à droite pour grimper l’inévitable Col de Fantomette .  Chacun monte à son rythme et la montée nous réchauffe bien, avec le vent dans le dos.

 

Nous nous regroupons juste après le panneau, en contrebas, et un peu à l’abri du vent pour prendre à gauche une très jolie petite route bien raide avec une belle vue.

 

CIMG4358--1024x768-.JPG

 

 

CIMG4359--1024x768-.JPG

 

Nous descendons donc sur Villette-de-Vienne par cette petite route étroite et sinueuse, mais sans voiture.

 

Nous filons ensuite sur St Just-Chaleyssin et remontons sur Valencin par une route que nous connaisons par cœur.  Mon téléphone portable sonne, hyper compliqué pour l’attraper avec mes gros gants  mais j’y arrive.  C’est Bruno qui me signale qu’ils sont en haut de Valencin.

 

Il fait de plus en plus froid et il est ma foi bien agréable de monter, le fait de forcer nous réchauffe.  Nous croisons les véloces qui descendent à fond de ballon , ils préfèrent descendre et remonter avec nous plutôt que de nous attendre en haut avec ce froid.

 

Nouveau groupement au rond-point de Valencin puis nous retournons vers le nord, en direction de Mions.  Ca descend pas mal mais il y a quelques bosses casse-pattes de temps en temps.

 

Je m’arrête pour prendre une photo du paysage avec le soleil qui illumine l’horizon loin devant en direction du nord-est

 

CIMG4360--1024x768-.JPG

 

Il fait de plus en plus froid et des signes de fatigue apparaissent chez certains.   On a de plus en plus de mal de se réchauffer les doigts et les orteils.

 

A l’entrée de Mions

 

CIMG4361--1024x768-.JPG

 

 

J’en profite pour prendre le ciel en photo avec les nuages qui bougent très vite à cause du vent fort

 

CIMG4362--1024x768-.JPG

 

Puis le reste de la troupe arrive

 

CIMG4363--1024x768-.JPG

 

 

Je crois que Baraque et Pierre se sont préparés pour faire un casse  !!!!

 

CIMG4364--1024x768-.JPG

 

De retour au parc, il se remet à faire soleil mais il fait si froid que seuls Baraque et Patrice décident d’aller boire quelque chose au café.  Tous les autres rentrent directement chez eux, soit en voiture, soit à vélo.

 

Au total, j’ai 63 km et de l’énergie dépensée pour rouler avec cette température et contre le vent du nord au retour.

 

Et Bruno, qui a roulé ce matin avant de nous rejoindre, se retrouve avec 132 km pour la journée.

Publié dans Cyclotourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fantomette 23/01/2011 18:41



C'est sûr Fabien.  "Sweet home", c'est agréable aussi, surtout le dimanche ! Il faut avoir la volonté et l'envie
de sortir.


C'est aussi une certaine manière de se "surpasser" sans gros risques et cela me plaît bien.



Fabien 23/01/2011 18:00



Vous êtes bien courageux! C'est vrai que le plus dur est de se convaincre de partir, mais quand il reste 20 km pour rendrer et que les doigts sont gelés, c'est très dur aussi...


Home sweat home sweat home (trainer)



Fantomette 23/01/2011 17:19



Tu as tout à fait raison, Jef Et quel plaisir d'avoir pu sortir, même si il fait froid.  J'ai refait un tour
cet aprem, avec le soleil, j'ai beaucoup aimé et la campagne est très jolie, mais il faisait moins 1 degré, brrrr ...



jef cyclo 38 23/01/2011 16:19



Il faut être vraiment motivé, comme nous le sommes, pour sortir dans de telles conditions.


On se fait violence pour partir, et, au retour, seuls le plaisir et la satisfaction de "l'avoir fait", l'emportent sur le reste. Néanmoins, vivement le retour du printemps !